Législatives 2022 : Marine Le Pen élue présidente du groupe RN à l’Assemblée nationale ; Boris Vallaud élu par les députés socialistes


Jean-Philippe Tanguy candidat du Mythe National à la présidence de la commission des finances

Jean-Philippe Tanguy, député du Rassemblement national de la Somme (RN) et ancien directeur adjoint de la campagne présidentielle de Marine Le Pen, sera le candidat du parti d’extrême droite à la présidence de la commission des finances de l’Assemblée, a-t-il annoncé ce matin l’intérim . Le président du RN, Jordan Bardella.

M. Bardella a également indiqué que le doyen des députés, qui est le député RN des Bouches-du-Rhône José Gonzalez, 79 ans, présidera la première séance de la nouvelle Assemblée, prévue le mardi 28 juin à 15 heures.

Les députés RN “vont bien sûr exiger qu’il soit responsable de l’Assemblée nationale, représentation en commission, président de la commission des finances – et nous soutiendrons la candidature de Jean-Philippe Tanguy -, vice-président de l’Assemblée nationale et questure , “il a dit. Bardella lors d’une conférence de presse.

Il a rejoint le RN après avoir quitté Nicolas Dupont-Aignan, dont le bras droit était M. Tanguy, 36 ans, est diplômé de l’Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales (Essec) et de Sciences Po Paris. Elle a notamment travaillé avec Clara Gaymard lorsqu’elle était présidente de General Electric France. M. Tanguy a “un parcours dans les grandes entreprises, s’intéresse à la gestion des finances publiques, sera parfaitement compétent à ce poste”, a déclaré Bardella, qui a “salué” la “position démocrate” du président. du sénat [Gérard Larcher] ».

“Le premier groupe parlementaire d’opposition à Emmanuel Macron mérite le respect. (…) Je demande aux autorités de respecter la démocratie, nous ne sommes pas des députés de second ordre et le RN a sa place dans les institutions », a-t-il plaidé.

M. Larcher avait affirmé mercredi que la présidence de la même commission stratégique des finances de l’Assemblée “devrait revenir” au RN dans le respect des règles de la Chambre haute, suscitant la colère du premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure. , qui l’a accusé de “détruire le front républicain”. Selon ces règlements, le président de la commission des finances doit provenir de l’opposition. “Pourtant, je trouve que le RN est le premier groupe d’opposition. Je devrais donc retourner vers lui », a déclaré M. Larcher.

La présidence de cette commission est attribuée par un vote en son sein, prévu le jeudi 30 juin. Traditionnellement, la majorité ne participe pas, laissant l’opposition s’organiser. Mais les députés de la majorité ont laissé entendre que cette fois, il pourrait en être autrement.

A gauche, le “rebelle” Eric Coquerel est candidat. La socialiste Valérie Rabault est également intéressée et propose une présidence tournante au sein de l’Union écologique et sociale du Poble Nou.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *