Canicule : La canicule monte en France, jusqu’à 42°C prévus dans le sud-ouest

Vendredi, les records du mois de juin étaient déjà battus dans au moins 11 communes, dont Carcassonne avec 40,4° et Saintes (Charente-Maritime) avec 40°. Le thermomètre atteint des sommets et devrait continuer à monter.

Pics à 42°C

Samedi après-midi, “il fera généralement entre 38 et 41°C en Aquitaine, Poitou-Charentes, Centre-Val-de-Loire, Ouest Bourgogne et Île-de-France. Des pics proches de 42°C sont même possibles localement dans le sud de l’Aquitaine. Des records absolus de température pourraient alors être battus », prévenait Météo-France dans son dernier bulletin samedi matin.

En conséquence, de nombreux événements festifs, sportifs et culturels ont été annulés dans les départements classés rouges. A Lourdes (Hautes-Pyrénées), il n’y aura pas de pèlerinage des anciens combattants prévu pour l’anniversaire de l’appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle.

Les écoliers et collégiens des zones rouges ont pu rester chez eux vendredi. Seuls entre 30 et 50 % des élèves étaient présents dans les écoles primaires en Gironde, un sur deux dans le Lot-et-Garonne, jusqu’à 75 % dans les Landes, selon le rectorat, précisant qu’aucun établissement n’a fermé.

“De toute évidence un hôpital saturé”

Face à cette règle de plomb qui met en danger les plus vulnérables, la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon s’est rendue vendredi dans un Ehpad de Vienne, en rouge depuis jeudi comme Charente, Charente-Maritime, Haute-Garonne, Gers, Gironde, Landes, Lot. -et-Garonne, Deux-Sèvres, Tarn, Tarn-et-Garonne et Vendée.

“Nous sommes dans un épisode de canicule très précoce, un épisode fort qui dure un peu plus longtemps que prévu”, a-t-il déclaré, estimant que “l’hôpital est évidemment saturé, mais répond à la demande”.

Lors de la campagne électorale dans le Calvados, la Première ministre Elisabeth Borne a insisté sur la prévention : “L’urgence, ce sont vraiment ces consignes sur la précaution à prendre avec cette chaleur qui durera jusqu’à la fin de la semaine.”

Pollution de l’air et tempêtes

Avec la chaleur, les concentrations d’ozone dans l’air augmentent nettement dans une grande partie de la France, selon Prev’Air, qui devrait rester élevée “dans les prochains jours”.

La chaleur accablante favorise également la prolifération des cyanobactéries dans les plans d’eau, entraînant l’interdiction de la baignade, des activités nautiques et de la pêche, comme dans les lacs de Sesquières et Ramée à Toulouse.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *