DIRECT. Résultat des législatives 2022 : déjà polémique entre Nupes et LREM, l’actualité du 2e tour

RÉSULTATS LÉGISLATIFS 2022. Au lendemain des résultats du 1er tour des législatives 2022, la polémique n’a pas tardé, les Nupes accusant le gouvernement d’avoir manipulé les chiffres. Ce qu’il faut retenir du premier jour de campagne entre deux tours…

Cherchez un résultat législatif près de chez vous

Sommaire



Les essentiels

Après une égalité quasi parfaite au premier tour des législatives 2022, Nupes et La République en marche ont lancé ce lundi 13 juin un second tour de campagne dans la polémique. Les troupes de Jean-Luc Mélenchon accusent le ministère de l’Intérieur de « manipuler » les chiffres, qualifiant les candidats du Nupes de « divers gauchistes » pour réduire mécaniquement leur score, alors que seulement 20 000 voix séparent les deux formations. “Contrairement à ce que dit M. Mélenchon, qui a un problème avec la réalité, nous sommes la force politique avec le plus de candidats au second tour (…) et nous serons très mobilisés pour obtenir une majorité claire et forte.” a lancé ce matin par la Première ministre Elisabeth Borne du Calvados, où elle vote pour.

L’autre polémique lundi, au lendemain du premier tour des législatives, concerne le tâtonnement de la majorité présidentielle, qui a hésité hier à réclamer clairement un barrage contre la Concentration nationale dans les 58 circonscriptions où elle a été supprimée. Diverses figurines de Together! il est monté au créneau — Olivia Grégoire, Gabriel Attal notamment — pour marquer que “pas une seule voix” ne doit aller à l’extrême droite. Mais Elisabeth Borne a également rappelé que “si nous sommes face à un candidat (du Nupes – NDR) qui ne respecte pas nos valeurs républicaines, qui insulte notre police, qui demande d’arrêter de soutenir l’Ukraine, qui veut quitter l’Europe alors”, nous ne appeler au vote. »

Invitée sur le plateau de La Chaîne parlementaire, Aurore Bergé a déclaré qu’Emmanuel Macron pourrait s’exprimer cette semaine : “Je pense qu’il va parler cette semaine. Je pense que c’est essentiel. (…) C’est lui qui donne la nécessaire et définitive impulsion. Pour mobiliser notre électorat ».

Les résultats du 1er tour des législatives 2022 ont mis hier Nupes et LREM dans un mouchoir, avec un peu plus de 25% des suffrages chacun (25,75% pour LREM, 25,66% pour Nupes) selon les résultats complets du ministère de la Intérieur. Le Rassemblement National est 3ème avec un peu moins de 19%, tandis que Les Républicains un peu plus de 10%. Ce 1er tour des élections législatives s’est soldé par un taux d’abstention historique de plus de 52%. Voici un aperçu des bilans nationaux selon les résultats définitifs publiés par le ministère de l’Intérieur :

20h10 – Emmanuel Macron pourrait s’exprimer dans la semaine

Invitée sur le plateau de La Chaîne parlementaire, Aurore Bergé a déclaré qu’Emmanuel Macron pourrait s’exprimer cette semaine : “Je pense qu’il va parler cette semaine. Je pense que c’est essentiel. (…) C’est lui qui donne la nécessaire et définitive impulsion. Pour mobiliser notre électorat ». Et le député des Yvelines d’ajouter : “Je ne doute pas qu’il ne cessera de réitérer la nécessité pour nos électeurs de se mobiliser davantage qu’au premier tour de cette élection législative.”

19:50 – Eric Zemmour ne reviendra pas dans Le Figaro ou Cnews

Battu au premier tour des élections législatives dans la 4e circonscription du Var, Eric Zemmour ne devrait pas revenir en polémiste au Figaro et Cnews rapporté dans son environnement, selon Ouest France.

19h30 – “Les Nupes et le RN représentent le même danger pour notre pays”, estime Gérard Larcher

Dans un communiqué publié sur son compte Twitter, Gérard Larcher a écarté les candidats de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale et ceux de la Concentration nationale : “La Nupes et le RN représentent le même danger pour notre pays.” Selon le président du Sénat, “aucune voix ne doit être extrême”. c’est pourquoi il a décidé de faire voter, à titre personnel, Aurore Bergé (LREM) contre Cédric Briolais (Nupes) dans la 10e circonscription des Yvelines au second tour des élections législatives, conformément à ses “principes”. Gérard Larcher précise : « Mon choix aurait été le même si j’avais opposé un candidat au Rassemblement national. Le président du Sénat a demandé à la majorité présidentielle de trancher dans ce sens en cas de duel LR/RN et LR/Nupes.

19:10 – Un candidat fantôme dans le Var

L’histoire est racontée par Var Matin. Une candidate, Anne Des Accords, n’a recueilli aucun vote dans le Var. Pour le moment, rien d’anormal, plusieurs candidats sont dans ce cas. “Malgré une demande formelle de la préfecture du Var, aucune information ne circule sur ce candidat fantôme”, s’étonne le journal régional. Aussi, il n’y a aucun signe, profession de foi et trace numérique concernant ce mystérieux candidat. Son compagnon de formule, contacté par Var matin, a indiqué qu’il avait également très peu d’informations sur elle et qu’il ne sait pas ce qu’il fait pour gagner sa vie…

18:50 – Saviez-vous que les députés sortants non réélus ont droit à l’assurance-chômage

Tous les députés sortants qui ont été éliminés dimanche le seront dimanche prochain, ou qui n’ont pas été représentés eux-mêmes ont droit aux indemnités de chômage, comme le reste des ouvriers. La prime est adaptée à celles du plan salarié à partir de 2018 et est donc fixée à 4 127 euros bruts par mois.


Sélectionnez un département sur la carte ci-dessous pour accéder aux résultats des élections législatives municipales avec tous les détails de toutes les circonscriptions.







18h31 – La candidate Dominique Potier revendique la nuance de la “gauche diversifiée” et son indépendance vis-à-vis du Nupes

Arrivé en tête de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle au 1er tour des législatives, Dominique Potier est cité dans les résultats du ministère de l’Intérieur sous la nuance « plusieurs gauchistes ». Une nuance qu’il revendique, alors qu’il fait partie des candidats que la France insoumise reproche à l’Intérieur de ne pas avoir compté dans le score national du Nupes. Dominique Potier, investi par son parti, le PS, dans le cadre des Nupes, avait rapidement « pris ses distances » avec l’alliance de gauche. Bien que Nupes ne se soit pas décidé à investir un candidat contre lui, il avait présenté sa candidature à la préfecture sous le couvert de « divers gauchistes ». Ce qu’il a réitéré aujourd’hui pour sa candidature au 2e tour, tout en précisant sa position d’indépendant auprès de divers médias. S’il est élu, il dit toutefois vouloir siéger avec le “PS et apparentés”, précisant que les différents partis qui composent les Nupes auront “une pleine autonomie” à l’Assemblée.

18h14 – Rachel Keke veut “porter la voix de tous les sans-voix à l’Assemblée nationale”

La candidate, qui travaille comme serveuse, est arrivée première du premier tour des législatives de 2022 dans la 7e circonscription du Val-de-Marne, où elle avait été investie par la Nupe. Aujourd’hui, il confie sa fierté au micro de BFMTV : « C’est une très belle histoire d’avoir la majorité face à l’ancien ministre des Sports. [Roxana Maracineanu, NDLR]. Être femme au foyer est une source de fierté. Pas de sous-compétences. C’est un honneur d’être femme de ménage, d’être agent de sécurité. Sans femme de ménage, pas de tourisme en France. Je veux porter la voix de tous les sans-voix à l’Assemblée nationale. »

18h00 – Le secrétaire national de la CFDT appelle au vote de tous les candidats opposés au RN aux législatives

Lors du 50e congrès de la CFDT, tenu lundi à Lyon, le secrétaire national de la confédération Laurent Berger a donné une consigne claire pour le 2e tour des législatives : dans toutes les circonscriptions où le RN est qualifié, la CFDT convoque pour voter contre le candidat adverse, quel que soit son parti. “J’avoue qu’on ne pensait pas qu’on était si uniques au lendemain de ce premier tour”, a-t-il déploré, déplorant que le camp présidentiel donne des consignes au cas par cas, notamment à l’égard des candidats du Nupas opposés au RN. . “Lorsque vous êtes élu à la présidentielle grâce en partie aux votes d’électeurs bloquant l’extrême droite, cela vous oblige à être très clair au second tour des élections législatives, en appelant à voter des candidats opposés à l’extrême. correct, qui qu’ils soient “.

17:45 – Dans la circonscription de Marine Le Pen, Alexandrine Pintus “conserve” son “vote blanc” au second tour

Alexandrine Pintus était candidate à la présidentielle dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, où le second tour opposera Marine Le Pen à une candidate du Nupes, Marine Tondelier. Dans un communiqué de presse ce matin, il a déclaré qu’il voterait blanc dimanche prochain. Quelques heures plus tard, le délégué général LREM Stanislas Guerini appelait au blocus de Marine Le Pen. Il ne suffit pas de remonter à Alexandrine Pintus : “Je garde mon vote blanc”, a-t-il déclaré à RMC. “Je me suis toujours battu contre le Rassemblement national”, a déclaré le candidat déçu. “Mais on ne peut pas tout se permettre parce qu’on est devant Marine Le Pen. Marine Tondelier n’a pas eu de comportement républicain, c’est ce dont je suis désolé.” Alexandrine Pintus critique le…

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *