Grève nationale en Belgique ce lundi 20 juin 2022 : ce qu’il faut savoir

Suivez l’événement en direct

Alexander De Croo aux syndicats : “Asseyez-vous à table et cherchez des solutions”

“Quand on est face à quelque chose d’absolument inédit, j’espère aussi que les agents sociaux, au lieu de se serrer les coudes, vont s’asseoir autour de la table et essayer de trouver des solutions pour qu’on puisse avancer”, a déclaré le Premier ministre aux ondes de la RTBF et de la VRT. , estimant qu’il existe “d’autres moyens” d’exprimer leur inquiétude que de paralyser Bruxelles.

Face aux multiples crises, le gouvernement n’a pas baissé les bras, a déclaré le Premier ministre, selon qui les mesures prises, en plus de l’indexation des salaires, contribuent à amortir le choc. “Nous avons demandé aux experts d’examiner la qualité des mesures dont nous disposons. Ils sont arrivés à la conclusion que nous sommes plus protégés en termes de pouvoir d’achat en Belgique que dans n’importe quel autre pays de la zone euro”, a-t-il déclaré.

Mise à jour sur les interruptions

CET

En Wallonie, le TEC annonce un service supprimé dans le Brabant wallon et réduit au Hainaut et aux provinces de Liège, Namur et Luxembourg.

Les listes de voyages supprimées sont disponibles sur votre site Web.

STIB

Métro : Une ligne de métro sur quatre est en service à Bruxelles. Il s’agit de la ligne Stockel-Gare de l’Ouest, prolongée jusqu’à Erasmus.

Trams en circulation : lignes 3, 4, 7, 8, 9, 51 (entre Van Haelen et Cimetière de Jette) et 92.

Bus en circulation : lignes 29, 34, 36, 45, 46, 53, 54, 56, 59, 65, 71, 73, 87 (prolongement vers Etangs Noirs), 88 et 95.

Le reste des lignes n’est pas exploité.

La ligne

En Flandre, 60% des bus et 40% des trams de la société flamande de transports publics De Lijn ont circulé lundi matin. De Lijn conseille aux voyageurs de consulter le site Web de l’entreprise avant d’envisager d’utiliser les transports en commun.

A Gand, 60% des bus et trams roulaient ; la moitié à Anvers et 40% des tramways côtiers.

Trains SNCB supplémentaires

La SNCB a indiqué qu’elle n’était pas concernée par la grève. Il n’a pas mentionné de perturbations majeures sur son site Web.

Neuf trains supplémentaires ont été loués pour que chacun puisse se rendre au lieu de rendez-vous.

Tous les vols au départ de Brussels Airport ont été annulés

“La situation est calme au terminal de l’aéroport de Bruxelles”, a déclaré la porte-parole de l’aéroport peu avant 7 heures du matin lundi matin. “Beaucoup de voyageurs sont évidemment conscients qu’ils ne devraient pas aller aussi loin.”

Brussels Airport a décidé dimanche soir d’annuler tous les vols prévus lundi au départ de Brussels National Airport pour des raisons de “sécurité” en ce jour de manifestation nationale.

“Au total, 232 vols au départ de l’aéroport de Bussels ont été annulés aujourd’hui, tandis qu’un vol sur quatre est opéré dans le sens des arrivées”, a déclaré le porte-parole. Environ 30 000 passagers au départ sont concernés par la grève.

Par ailleurs, la compagnie aérienne TUI fly a détourné une grande partie de ses vols vers les aéroports régionaux d’Ostende, d’Anvers et de Liège, et a reprogrammé des vols pour mardi.

“Nous invitons les passagers à contacter le centre d’appels de leur compagnie aérienne pour un éventuel remboursement ou une modification de réservation”, précise l’aéroport.

Les syndicats de Brussels Airlines se mettront en grève les 23, 24 et 25 juin. Chez Ryanair, les pilotes et le personnel de cabine seront assis les 24, 25 et 26 juin.

De vastes zones peu touchées

Les supermarchés dans leur ensemble n’ont pas été touchés par l’action syndicale prévue lundi dans le cadre de la manifestation pour le pouvoir d’achat. Cependant, certaines enseignes Makro sont restées fermées en raison de la situation particulièrement problématique du personnel de ce groupe, a indiqué le CNE.

Chez Colruyt, l’activité logistique et le travail dans les supermarchés n’ont pas été modifiés. “Il n’y a pas de soucis majeurs. Il y a des absents ici et là, mais les commerces sont ouverts”, a déclaré une porte-parole.

Des manifestants étaient présents devant les supermarchés de l’enseigne Carrefour, mais aussi ici sans provoquer de perturbation majeure de l’activité mondiale. Tous les magasins étaient ouverts. “L’impact varie selon les magasins avec des rayons en service qui sont parfois fermés faute de connaissances disponibles”, a expliqué un porte-parole qui a indiqué que les clients étaient toujours accueillis avec le sourire.

Le constat était similaire à Delhaize où, malgré l’une ou l’autre réunion, tout fonctionnait correctement tant au niveau logistique que dans les magasins. En région liégeoise, la CNE a de son côté indiqué que les boutiques de la marque au lion étaient “fortement impactées” par des chefs en rayon pour pallier le manque de personnel.

Bpost : 20% des salariés absents en Wallonie

“80% des travailleurs ont pris leur emploi aujourd’hui à Bruxelles et en Wallonie, contre 90% en Flandre”, a précisé le porte-parole de bpost. “La région Liège-Luxembourg est la région où l’absentéisme est le plus élevé”, a-t-il déclaré.

Bpost donnera la priorité au traitement des courriers et colis antérieurs, ainsi qu’au paiement des pensions.

“Des perturbations sont toujours attendues dans les prochains jours, mais tout devrait revenir à la normale assez rapidement”, a indiqué la société.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *