Variole mondiale: l’OMS annonce plus de 2 000 cas confirmés et un décès au Nigeria

En valeur absolue, les pays les plus touchés sont le Royaume-Uni (524 cas), l’Espagne (313) et l’Allemagne (263). La Belgique a recensé 52 cas de pollution, selon l’Institut de santé publique Sciensano.

“L’épidémie continue de toucher principalement les hommes ayant eu des rapports sexuels avec des hommes ayant récemment eu des rapports sexuels avec différents nouveaux partenaires”, a indiqué l’OMS dans un communiqué.

Mais tout le monde est susceptible d’être touché par le virus, disent les experts.

Connue de l’homme depuis 1970, la “variole du singe” ou “orthopoxvirose simia” est une maladie considérée comme rare, due à un virus transmis à l’homme par des animaux infectés le plus souvent des rongeurs ou des primates. Il peut ensuite se propager d’une personne à l’autre, mais la transmission de personne à personne ne peut à elle seule soutenir une épidémie.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *